Adresses - Liens Paléographie Forum généalogique de Suisse Romande Onomastique RETOUR


Famille Pharisa / Pharisaz / Pharisat


Histoire

Ancienne famille suisse originaire du canton de Fribourg. Bourgeoise d'Estavannens, de Neuchâtel (1919 Estavannens), de Suchy (1958 Estavannens) et de Marsens.

Selon les extantes d’Estavannens, il est fait mention de familles Farisaz, en 1432 déjà. Johannetus Farisa, de Estavanens est cité le 14 juillet 1432 (AEF - Grosse de Gruyères n° 78 - folio 53v). A la bataille de Morat (1476), un certain Antoine Farisaz faisait partie de la piétaille, en compagnie des autres stabadins suivants : Rolet et Johannet Soudan, Thomas Rabbod, Claude Cutry, Jean Villiet, Nicod Darses et un certain Jean Sallagnon qui portait le surnom de « JAQUET ».

Les Pharisa sont déjà mentionnés à Marsens dès 1517.

Le 8 décembre 1527 est cité Pierroz Farisa, chapelain, résidant à Fribourg.

L'héritière universelle de domp Pierroz Farisa, sa soeur Loysa, femme de Hans Fermer, bourgeois de Fribourg, cède à l'hôpital de Fribourg tous ses droits à l'héritage de Farisa le 27 février 1528.

En 1555, après la faillite de Michel, dernier comte de Gruyères, lors du partage du Comté entre les cantons de Fribourg, Vaud et Berne, six citoyens d’Estavannens, dont Bernard Farisaz, refusèrent catégoriquement de prêter serment d’allégeance à leurs nouveaux maîtres. Leurs Excellences de Fribourg les mâtèrent mais l’affaire fut rapidement classée, sans suite pour les réfractaires.

En juin 1583, nous trouvons un Peter Farisa à Coreserey (AEF - Besatzungsb. n° 12 - folio 165v).

En 1700, Toine et Gabriel Farisa possédaient des terres à Marsens, au-lieu-dit "En Champgrammont" (AEF - Cadastre C 66).

Les Pharisa, suisses au château de Versailles (d'après les recherches de Nicole Dreneau, du CGVY)

Gabriel Farisat, majeur, suisse au château, fils de + Gabriel et de BOURDENET Jeanne Barbe, marié le 20.04.1750 à Versailles N.-D. avec CHAPPATTE Jeanne Françoise.

Marie Jeanne Fariza, fille de Gabriel, suisse de la grille de Montreuil, et de CHAPATTE Jeanne Françoise, mariée le 26.09.1774 à Versailles N.-D. avec DEBOURGES Antoine Joseph.

Pierre Protais Farizat, 33 ans, suisse au château, fils de + Pierre et de + FARIZAT Marguerite, marié le 22.09.1738 à Versailles N.-D. avec REGNARD Françoise. Témoin du mariage de FARISAT Gabriel le 20.04.1750 à Versailles N.-D.

Joseph Pharisaz

1857 – 1912

Jean Pharisa

1885 – 1936

Marguerite Pharisa

1878 - 1962

 Réception de bourgeoisie

- Pierre Farisaz, bailli d'Illens (1601-1605), reçu dans la bourgeoisie de Fribourg le 7 juillet 1595 (ASHF - tome X, page 525)

Généalogie existante

- "Pharisa, de Marsens" - fragments généalogiques (1787 - 1837) in Archives de la SSGF.

-  "Pharisa, d’Estavannens" - Descendants de Joseph Pharisaz (1857 à nos jours) par Jean Pharisa.

Etymologie

Pharisa (Farisa) pourrait venir du germanique faraisa lequel dérive de fara "famille" et isa (allongement de la racine is "glace", symbole de la dureté).

Graphies rencontrées: Farisaz (1476), Farisa (1700), Farizat (1738), Farisat (1750), Fariza (1774), Pharisa (1787), Pharisaz (1857), Fariza, Pharizat (à Paris), Pharisat (Doubs, Ain).

Estavannens serait le domaine d’un certain Stabadin et des ses descendants. Il s’agirait d’un établissement germanique, romanisé vers la fin du dixième siècle. En 1453, on disait Extavenens. Chose curieuse, c’est le seul nom en ens, avec Botterens, qui ait traversé la Sarine. Aujourd’hui, les habitants d’Estavannens sont des stabadins.

Bibliographie

- "Estavannens 1989, chronique et faits divers "/ d'après une recherche de Jean Pharisa [S.l.] : J. Pharisa, [1996] cote BCU: BROCH B 2778

Email

- Gaston Pharisa (Cressier) contact@speed-imprimerie.ch

Homepage: http://www.speed-imprimerie.ch

- Jean Pharisa (Bulle) jean.pharisa@bluewin.ch

- Philippe Pharisa (Bulle), ing. ETS en informatique : philippe.pharisa@webcrystal.com

Répartition des familles Pharisa en Suisse (2001)

Selon les dernières éditions d’annuaires téléphoniques, nous comptons 67 ménages raccordés : 14 à Estavannens, 39 dans le reste du canton de Fribourg et 14 dans d’autres cantons.

Armoiries

Familles Pharisa, d'Estavannens et de Marsens

"Coupé: de gueules à trois étoiles d'or et de sinople à un croissant d'or, une fasce ondée d'argent brochant sur le tout"

AEF -Fichier Armoiries

Familles Pharisa, d'Estavannens

"Coupé de gueules à trois étoiles d’or et de sinople à un croissant montant d’or, une fasce vivrée d’argent brochant sur le tout" (variante)

Source: Jean Pharisa

 

Page réalisée le 1er octobre 2001 en collaboration

avec M. Jean Pharisa (Bulle)

Visitez le site de la famille Pharisa, d'Estavannens

http://www.pharisa.ch/index.html


Vous souhaiteriez avoir votre propre généalogie ?

Cette page est la vôtre, alors n'hésitez pas à la compléter

en envoyant vos informations au gestionnaire du site

mise à jour du 26 avril 2002