Adresses - Liens Paléographie Forum généalogique de Suisse Romande Onomastique RETOUR


Famille Gaberel / Gaberell


Histoire

Famille suisse originaire de Gléresse (Berne), de Hauteville (Fribourg) et de Savagnier (Neuchâtel). Citée dès 1466 à Sorens en la personne de Willerme Gaberel (AEF - Grosse de Vuippens n° 30). Bourgeoise de Ligerz, de Genève (1817), de Plan-les-Ouates (1957 Savagnier), de Savagnier (NE), de Montreux (1957 Montreux), de Valangin (XVème siècle) et de Vevey (1956 Savagnier).

Les familles Gaberell sont bourgeoises de Altavilla, de Genève (1962 Hauteville), Lausanne (1956 Hauteville) et de Lutry (1956 Hauteville).

Personnalités:

- Jean-Pierre Gaberel (1810-1889), de Savagnier et de Genève, pasteur, historien .

- Jean Gaberel, banneret d'Hauteville (1771)

- Abraham Gaberel (1641-1719), de Gléresse, sculpteur.

- Henri Gaberel (1915-1997), originaire de Savagnier (Neuchâtel), Henri Gaberel est né à Vevey le 8 avril 1915. Après avoir obtenu une licence es lettres, il enseigne à Orbe, Lausanne et Payerne. En 1945, il est nommé à Vevey où il enseigne le latin, le français, l'histoire et l'italien.

Poète au verbe désinvolte et mordant, Henri Gaberel écrit plusieurs recueils de poésie dont "Tombeau pour un amour médiéval" (1944), "Prières pour la pluie" (1956), "Le Saisonnier" (1971), "Le Chemin sans traces" (1990). Il est également l'auteur d'une traduction d' Homère: "Navigations d'Ulysse". En 1984, Le Théatre du Jorat joue "Nuages sur la vigne", sur une musique d'André-François Marescotti. Ce poème figure à la fin "D'arbres, d'oiseaux et de vagues" (1996), son ultime recueil, où il interroge sa destinée devant le lac et ses paysages.

Les vers de Gaberel « sont d'un écrivain rompu aux finesses des lyriques grecs ou italiens, mais ils se livrent comme des notations de voyage, à peine paresseuses, pleines de la nostalgie des pins, des treilles, des plages et des enterrements sous le soleil ». (Encyclopédie du Pays de Vaud, tome 7).

Belletrien dès 1935, Henri Gaberel ne quitte sa ville natale qu'en 1986, lors du décès de sa mère, et s'établit à Lausanne où il décède le 19 janvier 1997.

SOURCES: "Dictionnaire des écrivains suisses d'expression française" / Alain NICOLLIER, Henri-Charles DAHLEM, p. 396-397. "Livre d'or du 150e anniversaire : 1806-1956" / Belles Lettres de Lausanne, p. 509 (2043). [mhg/2003/01/16], Doris Jakubec in DHS: Dictionnaire historique de la Suisse, Berne.

Etymologie

Gaberel dérive de gaber " se moquer, plaisanter ". Ancienne graphie: Gabrielis. Variante alémanique: Gaberell.

Bibliographie

- "Tombeau pour un amour médiéval, Prières pour la pluie, Le Saisonnier, Le Chemin sans traces" par Henri Gaberel, 1998, collection Poche Poésie n° 6, Editions Empreintes Moudon ISBN 2-940133-27-1

Répartition des familles en Suisse (1999)

Gaberel: on estime à environ 53 foyers installés en Suisse dont près de 27 rien que dans le canton de Neuchâtel et 16 dans le canton de Vaud.

Gaberell: on estime à environ 119 foyers installés en Suisse dont près de 24 dans le canton de Vaud, 22 dans ceux de Berne et Fribourg et 6 dans le canton de Neuchâtel.


Vous souhaiteriez avoir votre propre généalogie ?

Vous souhaiteriez devenir membre du "Regroupement généalogique des familles Gaberel / Gaberell" ?

Pour tout renseignement:

SSGF@isuisse.com

mise à jour du 2 mai 2004