Adresses - Liens Paléographie Forum généalogique de Suisse Romande Onomastique RETOUR


Famille Campiche


Histoire

Ancienne famille suisse originaire du canton de Vaud. Bourgeoise de Sainte-Croix dès 1520 et d’Agiez dès 1842.

Personnalités:

- Gustave Campiche (1809-1871), médecin, géologue et préfet de Sainte-Croix.

- Ami Campiche (1846-1911), conseiller national, inspecteur fédéral des fabriques

- César Campiche (1870-1901), secrétaire général de la Société de percement du Simplon, Brandt, Brandeau et Cie à Brigue.

- Michel Campiche (1922), né à Lausanne le 5 août 1922, il fait ses études au Collège de Saint-Maurice, puis enseigne durant de longues années. Après un important travail de recherche, il publie une étude historique sur "La Réforme en Pays de Vaud". C'est en 1979, après sa retraite, qu'il se lance dans la création littéraire avec un premier roman à trame autobiographique, "L'enfant triste" (1979), qui raconte l'histoire d'un jeune garçon pris dans une spirale destructrice, confronté à un père alcoolique et à une mère peu aimante. Après avoir publié la suite de ce livre et parlé de ses années d'études en pension dans "L'escale du Rhône", il écrit des nouvelles, regroupées dans le recueil "Dimanche des mères", centrées autour de son thème de prédilection, à savoir l'incompréhension des adultes envers les enfants. On lui doit également un recueil de réflexions et de maximes intitulé "Du haut de la solitude" (1985). En 1991, Michel Campiche reçoit le Prix Edmond-Troillet pour "L'escale du Rhône" et, en 1994, le Prix de l'Association des écrivains de langue française. Il habite actuellement à Saint-Sulpice. SOURCES: "Ecrivaines et écrivains d'aujourd'hui" / Anne-Lise Delacrétaz, Daniel Maggetti, p. 58. Histoire de la littérature en Suisse romande / Roger Francillon, vol. 4, p. 231-232, p. 437. [mhg/2003/03/19]

- Samuel Campiche est né le 19 avril 1914 à Lausanne. Jeune bellettrien licencié en droit, il rêve de devenir correspondant au Moyen-Orient. Quelques années plus tard, il devient employé de banque à New York. Pourtant en 1941, dès l'entrée en guerre des Etats-Unis, il est nommé "attaché de légation ou chef de mission" par la Légation suisse. Il remplit alors un rôle analogue à celui d'ambassadeur ou de diplomate. Grâce à son nouveau métier, il découvre la "High Society" américaine, Hollywood et aussi des écrivains comme Saint-John Perse. Orateur talentueux, Samuel Campiche a gardé une passion pour l'écriture. Dès le début des années trente, il commence un journal intime qui ne s'achève qu'en 1998. Dans "Marée du soir", l'écrivain nous livre sa traversée du siècle et, évoquant sa vie d'ambassadeur (en poste à Madrid, Prague, Helsinki), il s'interroge sur le mystère du destin. On lui doit également deux essais sur le christianisme, "Les malcroyants : ils croient... qu'ils croient!" (1988) et "Les patrons et la Bible" (1980). SOURCE: http://www.culturactif.ch/editions/airecolltrace.htm. [mhg/2003/03/19]

Armoiries

Familles Campiche, de Valeyres-sous-Rance

« de gueules au soc de charrue d’argent en pal pointe basse senestrée d’une biche au naturel, le tout surmonté de deux étoiles d’or »

armoiries inconnues

 

Familles Campiche, de Ste Croix

 

Messages d'entraide

Recherchons tous renseignements généalogiques, historiques et biographiques

sur la famille Campiche

contact: jcromanens@wanadoo.fr


Vous souhaiteriez avoir votre propre généalogie ?

Pour tout renseignement:

ssgf@isuisse.com

mise à jour du 15 mai 2004