Famille Bays


Histoire

Famille gruérienne citée à Sorens dès la fin du XVIIIème siècle. Il s'agit en fait de plusieurs familles originaires de Senèdes qui ont vécu de façon sporadique dans la commune et qui ont par la suite beaucoup bougé.

En 1816, Jacques, fils légitime de Jean Bays et de Marie Wicht, habitant Senèdes, paroisse de Praroman eut quelques difficultés avec la commune de Sorens qui refusait de la reconnaître communier (AEF - Manual du Conseil n° 370).

Jean Bahy (Bays, d’Ependes, est reçu à Marly-le-Petit le 9 mai 1795 (AEF - RN 939 folio 63)

Une branche des Bays de Sorens s'est installée en France et plus particulièrement dans le département de l'Aisne.

* * *

Une autre famille, glânoise, originaire de Chavannes-les-Forts (actuellement commune de Siviriez), est citée dès la fin du XVIème siècle dans le hameau de La Pierraz.

Le 12 avril 1646, Claude Baÿ, fils de Pierre Baÿ de la Pierraz (= ex Petra), épouse Madeleine Obert, veuve de Pierre Obert (AEF – MF RM 7205- Bays Dominique).

On retrouve plus tard, issues de cette union, différentes branches, réparties entre Siviriez, La Pierraz et Chavannes-les-Forts : les Bays de la Pierraz, des Mettraux, de la Fin, des Maraîches, les Bahÿ dits aux enfants, à l’oiseau (= à Lojÿ, à l’osy), au Goulu (ou Golu), au Marrelier (ou Marrilier), au mercier, à Caton, à Rose, …

La Bienheureuse Marguerite Bays (1815-1879), fille de Pierre Antoine Bays, dit Pierro (1777-1857), de la Pierraz, est l’objet actuellement d’une procédure en canonisation (contribution de M. Dominique Bays).

Etymologie

A l'origine, c'est à dire au XV ème siécle, la famille Bays portait le nom complet de " de l'Abbay " ou " de Bay " ou encore en latin " de Abbatia ". On la rencontre dans la région de la Glâne, au Châtelard par exemple. En 1408, une partie des Delabaye simplifièrent leur nom et devinrent des Bay, tandis que d'autres le conservaient en entier et s'appelaient les Delabays, qui existent encore dans le canton de Fribourg. Les Bay écrivirent leur nom sans s du XVIème à la fin du XVIIème siècle. Ce n'est qu'au XIXème siècle que la finale s fut adoptée en 1834.

Dans les recensements fribourgeois, on trouve les deux orthographes côte à côte. Bays triomphe finalement (Jeanne Niquille).

Nous trouvons Girard de l'Abbaye (Girardi de Abbatia) en 1541 à Sorens dans une reconnaissance et Jaquet de l'Abbaye dit Chavanna en 1593.

Lieux-dits: Route des Bays (Corcelles-près-Payerne)

Armoiries

Coupé de gueules et d'azur à un homme issant d'argent, levant les bras, la tête tournée à dextre et habillé d'une ceinture de sinople "

Répartition des familles en Suisse (1999)

On estime à environ foyers installés en Suisse dont [x] dans le canton de Neuchâtel, [x] dans le canton de Vaud, [x] dans le canton de Genève, [x] dans le canton de Bâle-Campagne, [x] dans le canton de Bâle-Ville, [x] dans le canton de Zürich, [x] dans le canton de Berne, [x] dans le canton du Jura et [x] dans le canton de Fribourg.

Répartition des familles en France (2000)

On estime à environ [x] foyers installés en France dont [x] dans le département de .

Sites et blogs de la famille :

Site de Dominique Bays http://homepage.bluewin.ch/baysdominique/

Messages d'entraide

Recherchons tous renseignements généalogiques, historiques et biographiques

sur la famille

contact: jcromanens@wanadoo.fr

 

Cette page est la vôtre, alors n'hésitez pas à la compléter

en envoyant vos informations au gestionnaire du site