Adresses - Liens Paléographie Forum généalogique de Suisse Romande Onomastique RETOUR


Auberjonois / Auberjonay


Histoire

Ancienne famille suisse originaire du canton de Vaud. Citée à Yverdon dès 1350. Bourgeoise de Jouxtens-Mézery et d'Yverdon.

Personnalités:

- Henri Auberjonois, notaire à Lausanne et à Yverdon au XVIème siècle.

- Isaac-Louis Auberjonois (né en 1741), passa en Pologne avec P-M Glayre, où il devint lieutenant-colonel d'artillerie. Rentré au pays, il fut conseiller puis banneret d'Yverdon. En 1798, député d'Yverdon à la représentation des villes puis membre de la Chambre administrative du canton du Léman. Il acheta en 1799 l'ancien château seigneurial de Montagny-le-Corboz.

- Antoine, François, Louis Auberjonois (1787-1837), capitaine au sevice de la compagnie anglaise des Indes Orientales dès 1809.

- Victor, Wilhelm, Louis Auberjonois (1805-1871), préfet du district de Lausanne de 1837 à 1845.

- Gustave Auberjonois (1837-1917), député au Grand Conseil et agronome. Il fut président de la Société d'agriculture de la Suisse romande et de la Société vaudoise d'horticulture, président d'honneur de l'exposition nationale d'agriculture (1910). Ses constructions rurales et sa laiterie modèle de Beau-Cèdre ont acquis un renom même à l'étranger. Il fut un des fondateurs du théâtre de Lausanne en 1871.

- René, Victor Auberjonois (né en 1872), fils de Gustave. Artiste peintre.

- Maurice Auberjonois (1875-1902), s'occupa d'entomologie, de sériciculture et d'agronomie. Il avait résolu le problème de produire une belle qualité de soie en nourrissant les vers à soie avec des feuilles de chêne, et obtint une médaille d'or à Vevey en 1900.

Source: Dictionnaire Historique et Biographique de la Suisse, tome I, page 453.

- Fernand Auberjonois. Né le 25 septembre 1910 à Valeyres-sous-Montagny, Fernand Auberjonois côtoie dans son enfance C. F. Ramuz, I. Stravinski, E. Ansermet et C.-A. Cingria, amis de son père le peintre René Auberjonois. Ses études de géologie achevée à Lausanne, Fernand Auberjonois part pour les Etats-Unis en 1933 où il se lie d'amitié avec Fernand Léger, Dos Passos et Jean Paulhan.

Naturalisé américain, au moment de la Deuxième Guerre mondiale, il devient officier de liaison du Deuxième Bureau de la Western Task Force. Il participe aux débarquements en Afrique du Nord, en Sicile, puis en Normandie.

Il manie sa plume, aussi bien en français qu'en anglais. Grand reporter, il sillonne la planète et se fixe en 1953 à Londres où il est correspondant du "Journal de Genève". Ses chroniques font transparaître combien l'homme est attachant et combien l'écrivain est sensible. Il fait preuve d'humour dans tous ses livres.

En 1996, il reçoit un Hommage spécial de la Fondation vaudoise pour la promotion et la création artistique. Depuis quelques années, après New York et Londres, Fernand Auberjonois vit en Irlande, dans le comté de Cork, à Enniskeane.

SOURCES: "Je n'ai pas l'intention de devenir vieux" Fernand Auberjonois article réd. par Philippe Dubath "24 Heures" 31-1-2 janvier 2003. Fernand Auberjonois et le MacCartisme en 1953 in "Le Temps"/7 mai 2003, p. 10.[bs/2003/08/05]

Armoiries

Familles Auberjonois, d'Yverdon

"de gueules à l'éperon d'argent accompagné de trois étoiles du même, le tout soutenu d'un mont de trois coupeaux de sinople" cimier: un demi-vol de gueules, chargé d'un éperon d'argent.

inconnues

"de gueules à un éperon d'argent, la pointe en haut"

inconnues

Messages d'entraide

Recherchons tous renseignements généalogiques, historiques et biographiques

sur la famille Auberjonois

contact: jcromanens@wanadoo.fr


Vous souhaiteriez avoir votre propre généalogie ?

Vous souhaiteriez devenir membre du "Regroupement généalogique des familles Auberjonois" ?

Pour tout renseignement:

ssgf@isuisse.com

mise à jour du 15 mai 2004